أبرز الأخبارالإعلام البيئيخبراء بيئة لبنانيينمحافظة لبنان الشماليمشاكل وحلول بيئية

كتاب مفتوح لسفيرة سويسرا في لبنان عن مصيبة ال eternit في شكا

Madame Marion Weichelt Ambassadrice de Suisse au Liban
Excellence Madame l’Ambassadrice,
Le Comité pour la protection de l’environnement à Chekka et ses environs œuvre depuis une trentaine d’années dans notre ville industrielle située au Nord Liban, Chekka.
Plusieurs centaines d’anciens travailleurs et d’habitants de notre ville et des villes environnantes ont péri du
Tout ceci est causé par la création, au milieu du siècle dernier, d’une usine de tubes et de panneaux utilisant l’amiante comme matière première. Les propriétaires-fondateurs de cette usine (ETERNIT) sont la famille suisse Schmidheiny.
Après avoir opéré l’usine avec grand succès, tout en étant conscient de la dangerosité de l’amiante sur la santé des gens, les propriétaires ont finalement cédé sous la pression internationale exercée sur les gouvernements occidentaux par les Lobbys anti-amiante. Ils ont finalement consenti à vendre l’usine à des hommes d’affaires libanais (véreux) qui ne voyaient dans ETERNIT qu’une source de bénéfice reléguant la santé des travailleurs et des citoyens au second plan.
Ces gens ont continué à fabriquer des tubes et des panneaux pendant une dizaine d’années jusqu’au jour où le gouvernement libanais a décidé, à la fin des années 90, de fermer le site et de le mettre l’entreprise sous tutelle publique.
Résultats :
 Usine désaffectée avec un stock énorme de tubes, panneaux et déchets industriels se désagrégeant depuis 30 ans, à ciel ouvert, en plein milieu d’une région résidentielle.
 Derniers propriétaires libanais disparus dans la nature.
 Des travailleurs -non payés- dont la moitié sont morts du Mésothélium et l’autre moitié est atteinte par la maladie ou
vit dans l’anxiété.
 Plusieurs dizaines voire des centaines d’habitants victimes du Mésothélium sans avoir jamais touché le sol de l’usine.
 Une communauté résignée à son sort.
 Des municipalités inconscientes ou incapables dont les membres ne semblent pas saisir la gravité et l’urgence de la
situation sanitaire de la région.
 Un gouvernement démuni de ressources et de volonté d’agir et occupé par les élucubrations politiques et partisanes
stériles.
 Des comités locaux de protection de l’environnement et des ONG bien conscients du danger mais incapables de
faire entendre leur voix.
Qui est responsable? Tous!
un terrible cancer qui attaque la plèvre pulmonaire et conduit à une mort certaine après que le malade a vécu une agonie
Chekka, Liban-Nord le 1er mai 2022
Mésothélium,
horriblement douloureuse.
Il ne se passe pas une semaine, sans que nous apprenions le décès d’une personne touchée par le Mésothélium. On les
pleure, on les enterre et on se dit : qui sera le suivant ? Les habitants vivent une anxiété permanente, car l’épée de
Damoclès peut leur tomber dessus n’importe quand !

La solution réside en une stratégie de désamiantage globale qui requiert d’énormes ressources financières et techniques puisque l’envergure de cette entreprise devrait couvrir l’ensemble du territoire national étant donné qu’ETERNIT vendait ses produits partout.
Si l’on veut aller plus loin, on pourra enclencher des actions en justice pour réclamer des dédommagements pour les victimes et leurs familles ainsi que pour ceux qui vivent dans l’angoisse (Préjudice d’anxiété). Des actions en justice ont été intentées dans plusieurs pays européens contre le la famille Schmidheiny qui a été contrainte de verser des milliards d’euros aux victimes.
Nous n’en sommes pas là!
Notre demande est tout simplement de nous aider, au nom de la solidarité humaine, à nous débarrasser de la source primaire de ce danger qui est l’usine et son stock qui continuent, jour après jour, à nuire.
C’est pourquoi nous nous permettons de vous demander, chère madame l’Ambassadrice, de transmettre notre requête auprès de votre Gouvernement afin de le sensibiliser à notre problème et, par conséquent, peut-être d’ « inciter »,
« pousser » la famille Schmidheiny, qui a créé ce monstre et a ensuite filé à l’anglaise, à réagir voire de la sommer de réparer ses dégâts.
Une initiative de la sorte pousserait certainement nos municipalités à assumer leurs responsabilités et à désamianter les villes environnantes.
En vous remerciant de l’attention, que vous voudrez bien porter à notre lettre, recevez, cher Madame, l’expression de ma très haute considération.
Pierre Abi Chahine
Activiste écologiste et Président du Comté pour la protection de l’environnement à Chekka et ses environs
pierreabichahine1@hotmail.com
ocelk@yahoo.com
tél:96103340162

10lebanon

كاتب, ناشر, ناشط إعلامي إجتماعي وبيئي

مقالات ذات صلة

اترك رد

%d مدونون معجبون بهذه: